Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
Mobilisons-nous contre la fermeture de l’école du Petit Prince !
Article mis en ligne le 16 février 2016
dernière modification le 28 février 2016

par DWebmaster
logo imprimer
Mobilisons-nous contre la fermeture de l’école du Petit Prince !

Deux articles publiés dans les Nouvelles de Versailles et le Parisien !

Le Parisien (09/02/2016) :
les parents s’opposent à la fermeture de leur école
Toutes les Nouvelles (210/02/2016)] :
L’école maternelle Le Petit Prince risque de fermer

C’est ainsi que les élus du Chesnay apprennent la décision du maire de fermer l’école maternelle du Petit Prince.
Un bref rappel des règles :

  • le maire doit solliciter formellement le conseil municipal afin de se prononcer sur l’opportunité d’une fermeture d’école.
  • Cette décision doit être précédée d’une concertation avec les acteurs locaux : fédération de parents d’élèves, élus, personnel communal, administration de l’Education Nationale, personnel enseignant. En cas de vote favorable du conseil municipal pour une fermeture de l’établissement, le préfet prend acte de la décision et autorise la réaffectation du bâtiment.

Le maire, selon son habitude, s’est abstenu d’informer les élus. Et alors que l’Education Nationale proposait la simple fermeture d’une classe, le maire a encore une fois seul, décidé de fermer l’école afin de réaffecter les ATSEM et de disposer des locaux.

Cette décision doit certainement répondre à un objectif que lui seul connaît mais qui semble fort éloigné de l’intérêt de parents.

Elle intervient là encore en totale contradiction avec les propos du maire et de sa majorité : plutôt que de déclarer soutenir la politique familiale, défiler en sifflant dans les rues en arborant les couleurs des plus conservateurs et scandant des slogans parfois haineux, souvent agressifs et populistes, stigmatisant certaines minorités au nom de la morale et de l’intérêt national, Monsieur Brillault ferait mieux de s’attacher réellement à l’accueil des familles dans notre commune.

Une vraie politique familiale suppose des logements pour accueillir des familles…. Cela suppose également une gestion prévisionnelle de création de logements de superficies différentes. Rappelons que le dernier programme soutenu par la mairie et présenté en conseil municipal prévoit des logements du T1 au T3 au prétexte que les familles ont en moyenne 1,5 enfant !!!!!
La politique permanente conduite par le maire depuis presque 30 ans, de privilégier la promotion immobilière ainsi que les projets sans cesse différés de logements sociaux prévoyant des petits logements de catégorie supérieure, a pour conséquence inéluctable le départ des jeunes familles qui ne peuvent assumer les prix pratiqués en ville. Ajoutons la politique tarifaire qui pèse sur les familles, l’augmentation brutale des tarifs publics municipaux et nous voyons le double jeu, la duplicité ! Bas les masques !
Ce n’est pas la politique familiale qui compte mais la politique immobilière pour l’enrichissement de quelques-uns. La fermeture d’autres classes, d’autres écoles est prévisible en l’absence d’un infléchissement décisif dans la politique conduite par le maire actuel, tel baron en ses terres.

Les élus, Nicolas Bronard, Claire Mourier


Le corps enseignant et les fédérations de parents d’élèves se mobilisent


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2