Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
ECHOS DU CONSEIL du 7 février 2018
Article mis en ligne le 7 mars 2018

par Claude MEUNIER
logo imprimer

C’est, fait assez exceptionnel pour être signalé, devant une nombreuse assistance, que ce conseil s’est déroulé ce soir-là. Au cas où, la présence de la police municipale avait même été sollicitée. Il faut dire que l’essentiel des débats devait être consacré au stationnement dans notre ville.
Cet important problème, souvent évoqué, promis à des solutions toujours repoussées, devenait en effet critique. Effectivement, une loi votée en 2014 abandonne aux communes, à partir du 1er janvier 2018, tout pouvoir de gérer le stationnement autorisé sur leur territoire. Donc, depuis le début de cette année, en l’absence de réglementation le stationnement est devenu gratuit au Chesnay. De nombreuses personnes dans le public ont dû apprendre aussi à cette occasion que les décisions, dans ce domaine, relèvent de simples arrêtés des maires. A part les grilles tarifaires, demandant obligatoirement des délibérations, seules en discussion donc ce soir-là, aucun texte ne les oblige à consulter leur Conseil sur le reste de la question.
En particulier sur les zones concernées ou le type de personnel chargé de faire respecter la réglementation. Des rumeurs insistantes avaient courues, non dénuées de fondement, laissant craindre l’instauration du stationnement payant sur la totalité de la ville. Devant l’importance du public présent, attentif mais déterminé, monsieur le maire a, semble-t-il, pensé préférable de temporiser. En promettant une concertation préalable à toute décision il a évité toute annonce fâcheuse dans un contexte délicat. Pour notre part nous avons regretté le caractère bâclé des propositions, présentées comme les conclusions d’une commission créée pour l’occasion. Pour avoir fait partie des réunions confuses de ladite commission, dont aucune synthèse n’a été communiquée à ses membres, nous avons dit que ce type de travail n’était pas sérieux.

Pour conclure nous avons rappelé, à l’expérience, ce que « concertation » veut dire dans notre ville. Les autres sujets au programme des débats, essentiellement techniques et de régularisation, n’appellent pas de commentaire particulier. Signalons néanmoins, pour sourire, une demande d’autorisation, mise en urgence à l’ordre du jour. Elle concernait le changement, jugé indispensable et urgent, du portail d’accès au dépôt de la ville, route de Saint-Germain. Elle nous a donné le privilège de connaître la raison du retard de salage des rues et trottoirs de notre commune, lors du dernier épisode neigeux. Le stationnement intempestif de véhicules devant l’entrée dudit dépôt, là où le sel avait été déposé par précaution, en était la cause. L’honneur est sauf !
Claude Meunier


Forum
Répondre à cet article


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2