Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
2003 Les vacances de Monsieur le Maire, juillet 2003
Article mis en ligne le 8 juillet 2003
dernière modification le 14 septembre 2014

par WELSING Joëlle
logo imprimer

Réaction àl’éditorial de Philippe Brillault paru dans le journal municipal de juin, juillet ,aout 2003.

Joë lle Welsing, Jean Labrousse.

Le repos ( vacances ) est nécessaire au travailleur pour reconstituer sa force de travail, selon Marx. C’est ce que compte faire Monsieur le Maire.

Dans l’éditorial d’Evénements du mois de juin vous vous référez, Monsieur le Maire, àune définition tirée du dictionnaire. C’est làune saine lecture et, au moment où ces paresseux de travailleurs ne pensent qu’aux ponts, aux RTT, aux jours fériés, le tout ponctué de grèves, qui ne peuvent que conduire àl’illettrisme de nos futurs bacheliers, nous sommes heureux de savoir que notre premier magistrat, après s’être fait le champion de notre sécurité, veille au bon usage de notre langue.

Il est cependant nécessaire de continuer notre lecture.

A la ligne sept de votre éditorial, vous nous parlez de « date fiable  ». Nous ne savions pas que même les calendriers et autres moyens de repérer le temps, dont les dates, n’étaient plus fiables, àmoins que vous ayez, sans le vouloir, fait un anglicisme et que vous ayez voulu parler de « rendez-vous  », qui peuvent effectivement être non respectés, surtout lorsqu’ils sont pris avec ces paresseux etc.(voir plus haut).

Au passage nous apprenons que les hommes ne font plus des enfants pour le plaisir de créer une famille, mais pour pouvoir bénéficier de congés de paternité et que si l’économie de notre pays est au plus mal, ce n’est en aucune façon la faute de la politique Thatchèrienne de notre gouvernement, mais de ces paresseux etc. (voir plus haut) !

Nous ne savions pas, non plus, qu’un « tableau de bord du chômage » pouvait flamber. Par contre, c’est le cas du taux d’accroissement de ce chômage qui flamberait « Ã nouveau  ». Ce « Ã nouveau  » s’adresse, nous le supposons, au retour de la droite aux affaires. Félicitation Monsieur le Maire pour votre lucidité !

Il est étonnant que, compte tenu des efforts faits par notre municipalité en faveur du logement, social en particulier, il ne soit pas possible de reloger un jeune couple, expulsable àla fin du mois de juin où une ancienne directrice d’école maternelle ne pouvant plus garder son logement de fonction... Espérons que sur le terrain de la ferme, bientôt vendu, nous allons voir s’ériger des immeubles àloyer abordable et que tous ces « couples en difficulté (qui) génèrent des situations sociales difficiles !  » pourront ainsi éviter que « l’actualité arrive de plein fouet dans notre mairie  » !

Si nous voulons pouvoir bien comprendre les messages de notre premier magistrat, il nous faut effectivement prendre des vacances studieuses pour apprendre àparler cette nouvelle langue « le chesnaysien  ».

Les vacances sont un moment propice àla lecture et pour nourrir sa reflexion nous lui conseillons le livre du sociologue Robert Castel « Métamorphose de la question sociale  » Folio essais.

Rendez-vous àl’automne, la réforme ou le démantellement de la sécurité sociale, selon que l’on soit de droite ou de gauche, nous vaudra sans doute un brillant éditorial que nous attendons avec impatience.


Forum
Répondre à cet article
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.49