Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
SURPRISE, SURPRISE !!
Article mis en ligne le 6 juin 2018

par DWebmaster
logo imprimer

Elus d’opposition au sein du Conseil municipal, à la veille de chaque réunion publique d’information organisée par notre maire, nous nous interrogeons. Quelle annonce aurait-il l’intention cette année de réserver en primeur aux Chenaysiens présents, tel un magicien sortant un lapin de son chapeau.

C’est un fait assez habituel qu’à cette occasion des projets, pratiquement bouclés, soient dévoilés sans que tous les conseillers en aient été informés ni, à fortiori, invités à en débattre auparavant. Le 17 mai 2018, à cet égard, fut un cru exceptionnel et le lapin de taille. En effet la révélation de la fusion imminente des communes du Chesnay et de Rocquencourt en a été la « surprise du chef », peut-être pas pour son équipe…quoique que….Même si nous sommes des partisans de ce mariage depuis longtemps, nous ne pouvons néanmoins que nous élever contre la méthode, une nouvelle fois employée, à laquelle nous ne parvenons pas à nous habituer. Des « tractations » en catimini étaient paraît-il entamées, comme nous l’avons appris ensuite par la presse locale (merci à elle), depuis septembre dernier.

Que l’on ne vienne pas nous affirmer que le temps a manqué ou prétexter de la dangerosité pour l’aboutissement de ce projet d’un débat sur un sujet de cette importance, au sein du Conseil, ne serait-ce qu’en réunion privée. On sait nous imposer ce type de réunion, dont les échanges doivent rester confidentiels, pour des motifs de beaucoup plus futiles.

Donc c’est décidé : le cadre légal sera formellement respecté sur le sujet, par obligation, mais rien de plus. Le 18 juin les Conseils de chacune des communes se réuniront séparément pour décider du principe de cette fusion association.

En cas d’accord, une réunion commune devrait se tenir au Chesnay, à une date non précisée de la rentrée, pour le premier Conseil de la future Commune nouvelle, auquel sera proposé d’en approuver les derniers détails. Le Préfet, s’il estime que les règles sont alors respectées, devra entériner ces décisions avant la fin de cette année C’est tout ? Oui c’est tout mais un point de ces détails a son importance. En effet la loi donne la possibilité d’un nouveau Conseil conjoint constitué de tous les élus des deux communes dans la limite de 69 jusqu’aux prochaines élections municipales de 2020, chiffre qui ne serait pas atteint dans le cas du Chesnay plus Rocquencourt (35+22). Des informations filtrant dans la presse (encore merci) évoquent l’existence d’un accord des maires des deux communes pour que ce nombre soit réduit à 43, option autorisée par les textes. Si cette éventualité se confirme elle amènerait automatiquement une réduction importante du nombre d’élus d’opposition durant cette période transitoire ! Vive la démocratie locale vivante !

Merci monsieur le maire.

POUR SUIVRE L’ÉVOLUTION DE CE DOSSIER c’est ICI !


Forum
Répondre à cet article
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.49