Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
logo article ou rubrique
2018 Le stationnement au Chesnay
Article mis en ligne le 17 février 2018
dernière modification le 20 octobre 2018

par DWebmaster

2018-10-03

Cliquez sur l’article pour accéder au lieu mentionné dans le texte

ou ci-dessous

Stationnement : les 11 règles qui vont changer au Chesnay

Ce mercredi 7 février, les élus du Chesnay ont décidé des nouvelles règles de stationnement. On fait le point sur ce sujet polémique.

Publié le 8 Février 18 à 11:34

Les règles de stationnement vont changer au Chesnay et des nouveaux horodateurs vont être installés. (©F. Desserre)

Ce mercredi 7 février, les élus du Chesnay ont décidé des nouvelles règles de stationnement. On fait le point sur ce sujet polémique en vous expliquant point par point ce qui va se passer.

1 – Le stationnement résidentiel généralisé à la ville :
Il a été décidé dans le principe. Pour autant, le maire a indiqué que son application pourra être adoptée rue par rue au besoin. Philippe Brillault estime que cela serait plus équitable entre tous les habitants et favoriserait la rotation des véhicules.

2 – Combien va coûter la carte ?
Pour les particuliers et pour un an, ce sera 120 euros pour le 1er véhicule et 300 euros pour le second. Il n’y aura pas de troisième carte.
En cas de troisième voiture, il pourrait être possible de renseigner sur Internet son immatriculation, au jour le jour.
Pour les professionnels, ce sera 240 euros par an et par véhicule.

3 – Combien va coûter une place dans la rue ?
Elle sera facturée au quart d’heure, 30 centimes en zone rouge commerciale (rue de Versailles et rue Pottier), avec une durée maximale de 2h30. Les abonnés résidentiels auront le droit à 30 minutes gratuites par jour.
Le même tarif sera appliqué en zone verte, avec une durée maximale de 10h30.

4 – Comment payer ?
Des nouveaux horodateurs vont être installés. Ils permettront de payer en ligne ou par contact. Il faudra saisir sa plaque d’immatriculation. Les deux et trois roues ne sont pas concernés, sauf s’ils stationnement sur une place dédiée aux voitures.

5 – De quand à quand ?
Le stationnement payant sera effectif de 9h à 19h, sans pause le midi et du lundi au samedi.

6 – Les amendes :
Désormais, ceux qui ne paieront pas ou dépasseront le temps fixé seront soumis au forfait post-stationnement (FPS). Il sera de 30 euros. S’il est réglé dans les 96 heures, il sera minorée à 17 euros.

7 – Qui verbalisera ?
Un appel d’offres a été lancé. Ce sera une société privée, les agents municipaux ou un mixe des deux.

8 – Combien de fois passeront les agents dans une rue ?
Ce sera deux fois par jour, toutes les 5 heures.

9 – Quand tout cela sera en place ?
Probablement d’ici le mois de mai ou juin. En attendant, le stationnement reste gratuit.

10 – Quid des parkings publics ?
Les cinq parjing publics vont devenir payants : parking de la piscine (99 places), des Sports (164 places), Marché (224 places), Bel-Air (92 places), rue de Glatigny (104 places). Le contrôle se fera par des barrières en cours d’installation.

11 – Quels tarifs ?
On pourra y stationner au quart d’heure, ou au forfait : 24 heures, sept jours ou de nuit entre 19h et 8h. Les premières 30 minutes seront gratuites. Après, il faudra compter 1 euro de l’heure, 3 euros pour la nuit, 14 euros pour 24 heures et 50 euros pour 7 jours. Des abonnements pourront être pris.

Les précisions de Claude Meunier, conseiller municipal pour le groupe Ensemble à Gauche

Au-delà de 2h les sommes déjà versées viennent en déduction de la majoration à régler. Simple non ?

Les élus n’ont décidé que la règlement tarifaire et le maire se réserve de définir par simples arrêtés les zones de stationnement payant..